Les puissants polyphénols du thé vert

Le thé noir ou vert contient de la théine, ainsi que de la caféine, mieux absorbée que dans le café, grâce à de nombreux polyphénols protecteurs (catéchines de thé vert). Ces substances actives, présentent en grande quantité dans le thé vert matcha (137 x plus concentré en polyphénols – épigallocatéchine gallate - que le thé vert[1]), favorisent le dynamisme cérébral et la protection neuronale.

Toutefois, comme les polyphénols qu’il contient sont dynamisants, il faut éviter d’en boire en fin d’après-midi et le soir.

Si vous aimez les thés en fin de journée, dirigez-vous vers le rooïbos, l’hibiscus et des infusions dépourvues de théine/caféine (citron, gingembre, menthe, camomille, etc.). À noter que les laits, même végétaux, réduisent fortement l’absorption des polyphénols contenus dans les thés.

Petit plus : Lorsque vous répétez une action ou une situation, vous sécrétez des endorphines qui nous procurent une sensation de bien-être. Essayez d’endorphiniser toutes ces boissons sans sucre ajouté et sans lait !

Le thé vert favorise l'utilisation des graisses !

Plusieurs études scientifiques ont été réalisées sur l’utilisation du thé vert dans la perte de poids. La combinaison de la caféine du thé vert et des fameuses catéchines (principalement EC, EGC, ECG, EGCG) ont révélé in vitro des vertus amincissantes[2]. Ces substanes actives limitent l’absorption et l’assimilation des graisses via l’estomac et l’intestin.

Par ailleurs, les polyphénols du thé stimulent la thermogénèse (augmentation de la température corporelle) favorisant le métabolisme des sucres et des graisses. Elles inhibent également certaines enzymes dont la ghréline qui augmente l’appétit et participe à l’équilibre de la flore intestinale.

Cerise sur le gâteau, le thé vert ainsi que d’autres plantes (pissenlit, l’ortosiphon, etc.) contribuent à détoxifier et à drainer l’organisme pour évacuer les toxines accumulées dans nos cellules graisseuses.

[1] Weiss DJ1, Anderton CR; Determination of catechins in matcha green tea by micellar electrokinetic chromatography;
[2] Dr, Matthias H. Kreuter und Dr. Marco I. Netsch – Alpinia Landanum Institute of Phytopharmaceutical Sciences AG, CH –Peter Oppliger, Thé Vert, AT édition, 2010, P. 79). 
Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/