Vous êtes fatiguédéprimé ? Peut-être souffrez-vous d'une carence en zinc. Ce minéral essentiel au fonctionnement de votre organisme module l'activité de plus de 200 enzymes ! Les symptômes d'une carence en zinc sont variés, et c'est l'ensemble de ces signes qui doivent faire penser à une déficience en ce nutriment. Voici les 7 signes qui montrent que vous souffrez d'une carence en zinc, et les possibles raisons de ce manque.

 Vous êtes fatigués                                                                                        

La fatigue est un symptôme commun à de nombreuses maladies. Elle n'est pas spécifique à la carence en zinc, mais elle est tout de même à prendre en compte. C'est l'ensemble des symptômes que nous allons énoncer qui sont évocateurs d'une déficience en zinc. Les personnes atteintes par cette carence ressentent une grande fatigue. Leur activité cérébrale est ralentie (baisse de production de neurotransmetteurs), avec parfois des problèmes de perte de mémoire.

Votre système immunitaire est en berne

Vous attrapez le moindre petit rhume ? La carence en zinc rend l'organisme plus sensible aux infections respiratoires et ORL. En effet, le zinc est indispensable au bon fonctionnement de votre système immunitaire. Une carence en micronutriments diminue les réponses immunitaires innées, elles ne sont alors plus adéquates. Cela augmente la susceptibilité aux infections. Le zinc agit comme un antioxydant : il protège les groupes thiols de l'oxydation (enzymes, récepteurs) et module la fonction des cellules immunitaires. (1) Un déficit en zinc diminue alors les réactions immunitaires, et crée une inflammation chronique. (2) Nous vous invitons également à lire notre article Quelles Vitamines pour Renforcer le Système Immunitaire ?

Vous avez perdu l'appétit

La perte d'appétit est un des symptômes d'un manque de zinc qui n'a pas encore trouvé de réelle explication. Plusieurs hypothèses sont avancées pour l'expliquer. Une de ces hypothèses est que cette carence augmente la masse d'aliments non digérés dans l'intestin, ce qui serait responsable de cette perte d'appétit. (3). S'en suit un cercle vicieux : moins on mange, plus la déficience en zinc augmente, plus l'appétit diminue, etc. De plus, le zinc est un coenzyme indispensable pour fabriquer des protéines. La gustine est la protéine des papilles gustative et est également zinc dépendante.

Vous perdez vos cheveux, vos ongles sont cassants, ou votre peau pèle

Le zinc est un oligo-élément qui contribue à la croissance des cheveux et des ongles. Les cheveux et les ongles ont en commun leur composition, dont une protéine que l'on nomme kératine. Or, le zinc est présent en forte concentration dans l'épiderme, car il est utile à la différenciation des kératinocytes. La carence en zinc rend les cheveux fins, cassants, et c'est une des causes d'alopécie, c'est-à-dire de perte de cheveux. De même, une déficience en cet oligo-élément va rendre les ongles cassants ou striés. On peut également observer l'apparition de taches blanches sur les ongles. Au niveau de la peau, et plus précisément de l'épiderme, une importante desquamation peut apparaître : la peau pèle. (4) La qualité de la peau est affectée, avec parfois de l'acné.

Vous souffrez de dépression ou de troubles de l'humeur

Les personnes carencées en zinc ont plus de risques de développer des maladies psychiques : dépression, sautes d'humeur, etc. Des recherches montrent que les personnes déprimées seraient plus souvent atteintes d'une carence en zinc. On ne sait pas encore dans quelle mesure une telle carence aurait des conséquences sur la psyché. Les dernières hypothèses sont en lien avec l'activité antioxydante du zinc. Ce minéral jouerait un rôle dans les fonctions affectives et cognitives, en agissant sur les circuits du glutamate. Ce dernier est un neurotransmetteur impliqué dans les circuits de la récompense du cerveau. Sur le long terme, un manque d'apport en zinc jouerait un rôle dans le développement de pathologies psychiatriques, et le déclin cognitif. (5) Nous vous recommandons la lecture de l'article Comment lutter contre la dépression naturellement ?

Vous avez des problèmes hormonaux

Le zinc est essentiel à la sécrétion de certaines hormones, dont l'insuline, le facteur humoral thymique et la gustine. Ces hormones jouent différents rôles dans l'organisme :

  • l'insuline régule la glycémie ;
  • le facteur humoral thymique, une hormone sécrétée par le thymus, stimule l'immunocompétence des lymphocytes T ;
  • la gustine, présente dans la salive, stimule la croissance des papilles.

En agissant ainsi sur ces hormones, la carence en zinc provoque :

  • une perturbation du métabolisme de l'insuline, avec une insulino-résistance, des risques de diabète accrus, une prise de poids, etc. ; (6)
  • une perte de goût et d'odorat, à cause de la baisse de la sécrétion de gustine ; (7)
  • une diminution de la synthèse des lymphocytes T.

Vous cicatrisez mal

Lorsque vous vous blessez, vos blessures mettent plus de temps à cicatriser. En effet, le zinc est un co-facteur important de la synthèse d'enzymes nécessaires à la réparation de la membrane cellulaire, et à la prolifération de ces cellules. Une carence en zinc fragilise ainsi le processus de cicatrisation. (8) (9)

Pourquoi souffrez-vous d'une carence en zinc ?

L'apport en zinc se fait par l'alimentation, et l'organisme à besoin de renouveler sans cesse son stock pour tous ses besoins. Les sources de zinc alimentaires sont principalement :

  • la viande : bœuf, foie (de veau ou de poulet), le jambon ;
  • les fruits de mer ;
  • certains fromages, comme le maroilles ;
  • les œufs ;
  • les noix : noix de cajou, noix de pécan, etc.
  • les légumineuses comme les lentilles, dans lesquelles le zinc est tout de même présent en moins grande quantité que dans les aliments précédents.

Certaines personnes sont plus susceptibles de développer une carence en zinc, à cause d'un apport alimentaire plus faible, ou à cause de certaines pathologies :

  • les végétariens stricts et les végétaliens ;
  • les personnes souffrantes de la maladie coeliaque, de malabsorption intestinale, et d'autres maladies intestinales ;
  • les malades du VIH ;
  • les personnes ayant subi une chirurgie de l'obésité, comme un by-pass

Pourquoi souffrez-vous d'une carence en zinc ?

La meilleure solution est de commencer par rééquilibrer son alimentation. La prise de compléments alimentaires riches en zinc et hautement assimilables par l'organisme va aider le corps à refaire le plein de cet oligo-éléments, afin de diminuer les symptômes d'une carence en zinc au plus vite. Dans le cas de troubles digestifs importants, consulter un médecin pour faire le diagnostic d'une maladie intestinale, à l'origine d'une malabsorption des nutriments, peut être utile avant de commencer la supplémentation en zinc.

zinc
(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17726308
(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25656040
(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27230230
(4) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27288087
(5) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23806573
(6) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29564656
(7) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6943587
(8) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28448263
(9) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29295546
Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/