Vous avez mal au dos, mal aux jambes et ressentez une grosse fatigue ? Vous vous dîtes peut-être que ce sont là les symptômes de l’ostéoporose. Mais attention, les douleurs ne sont pas un symptôme direct de cette maladie. Comment se manifestent les douleurs de l’ostéoporose ? Comment les soulager ? Nous vous expliquons tout.

Osteoporose

Définition de l’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie qui diminue la densité osseuse et modifie l’architecture du squelette osseux. Comme son nom l’indique, les os deviennent plus poreux et ont tendance à se briser plus facilement en cas de chute, de choc ou plus rarement, spontanément. La plupart du temps, elle est causée naturellement par le vieillissement des os. Elle apparait souvent vers l’âge de 65 ans, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, mais celles-ci sont prédisposées à cause de la baisse d’hormones lors de la ménopause. Cette perte de résistance, due à un manque de vitamine D, de calcium et de phosphore[1], conduit à une fragilité excessive des os et donc à des fractures régulières.

Ostéoporose indolore

Il y a deux types d’ostéoporose :

  • L’ostéoporose non fracturaire, c’est-à-dire sans fracture, n’est pas douloureuse ;
  • L’ostéoporose fracturaire, où des douleurs mécaniques se manifestent au niveau de la zone du traumatisme.

En fait, l’ostéoporose survient la plupart du temps sans réel symptôme, ce qui lui vaut parfois le sobriquet de « mal silencieux ». L’augmentation de la porosité n’est diagnostiquée qu’après une ou plusieurs fractures osseuses, due à une simple chute de sa hauteur ou de chocs plus violents. Les tissus osseux changent de structure, sans provoquer eux-mêmes de douleur. Celle-ci ne survient qu’à cause de la facture. Or, toutes les fractures ne sont pas aussi graves les unes que les autres, puisque, comme nous allons le voir, les fractures du poignet sont souvent mineures, comparées à celles plus graves des vertèbres par exemple.

Avoir mal partout à cause de l’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie osseuse, donc tous les os du squelette peuvent être touchés. Cependant, les zones les plus sensibles sont :

  • Les vertèbres ;
  • Le col du fémur ;
  • Les poignets et les avant-bras ;
  • Le col de l’humérus au niveau de l’épaule ;
  • Le tibia ;
  • Les hanches et le bassin.

L’ostéoporose peut conduire à des complications lorsqu’une mauvaise chute engendre des fractures multiples et immobiliser le patient, qui souffre de douleurs à tous les endroits du corps.

Mal au poignet : premier signe de l’ostéoporose

Les fractures du poignet sont celles qui ont la plus forte probabilité de se produire, comme la fracture de Pouteau-Colles, une rupture du radius avec déplacement dorsal. On les appelle parfois des « fractures alarmes », car lorsqu’elles deviennent trop fréquentes ou qu’elles résultent de gestes anodins, elles signifient souvent un début d’ostéoporose. En conséquence, le sujet touché a de fortes chances de finir plâtré, car il faut immobiliser le poignet pour réparer l’os.

Ostéoporose : des douleurs dans les jambes

Les petites chutes sont communes pour la plupart des individus. Mais lorsqu’on souffre d’ostéoporose, les conséquences sont plus graves, car le col fémoral casse plus vite. En particulier, l’extrémité supérieure du fémur se fracture et les mouvements les plus simples deviennent douloureux, comme la marche. Dans ce cas-là, le membre inférieur doit être immobilisé, ce qui provoque parfois, en particulier chez les personnes âgées, des risques d’infections pulmonaire ou urinaires.

Ostéoporose et mal de dos

Le tassement vertébral est l’un des symptômes les plus fréquents. Il arrive qu’avec l’âge, les vertèbres dorsales s’affaissent et que leur taille diminue de 4 cm, voire plus encore. Cet affaissement peut être totalement indolore, car la fracture est passée inaperçue, mais le dos de l’individu prendra naturellement une forme voûtée (formation d’une bosse).

Parfois malheureusement, la fracture des vertèbres provoque des courbatures au niveau du dos, ainsi que des douleurs intenses et diffuses dans la colonne dorsale basse et dans la colonne lombaire haute. En général, ces douleurs s’amenuisent au bout de quelques semaines, mais sont favorisées par les efforts physiques ;

Les autres fractures

Les fractures au niveau des côtes peuvent également avoir lieu après des gestes simples et non contrôlés comme les éternuements ou les quintes de toux. De même, les traumatismes sont fréquents sur le bassin, le sacrum, l’épaule, le col de l’humérus…

Osteocare

                                        Je découvre 

Comment prévenir les douleurs de l’ostéoporose ?

Les facteurs de risque de l’ostéoporose sont souvent la mauvaise alimentation, les carences en minéraux, le manque d’activité physique, une perte de poids subite ou la surconsommation de caféine et d’alcool. Pour prévenir et /ou soulager les symptômes causés par l’ostéoporose, suivez ces 3 conseils.

  1. Faire du sport 

    Les exercices physiques modérés contribuent au renforcement des os. Il faut surtout être actif régulièrement pour maintenir les réserves de masse osseuse. Le squelette se construit dès l’enfance et permet, à l’âge adulte, d’avoir une condition physique équilibrée, ce qui réduit le risque de chute.
  2. Augmenter son taux de calcium

    Les aliments riches en calcium sont les légumes verts, le poisson et les aliments fermentés au soja. Ils permettent, entre-autre, de nourrir toutes les cellules du corps, sans que celles-ci aient besoin de puiser dans les réserves des os. Les produits laitiers ne seront pas recommandés car malgré la concentration élevée de calcium retrouvée dans les produits laitiers, notre corps ne l'assimile pas. Ces raisons seront détaillées dans un prochain article. Les produits laitiers augmentent également l'inflammation de bas de grade (CRPus) et d'autres médiaterus de l'inflammation qui accentue l'ostéoporose.
  1. Augmenter son taux de vitamine D et de vitamine K

    La vitamine D et K aide le calcium à se fixer sur les os[2] et les dents et favorise son absorption par les intestins. Une carence en vitamine D, causée par un manque d’exposition au soleil, peut être soignée par un apport riche dans le régime alimentaire. On trouve de la vitamine D sous forme active dans les poissons, mais très peu dans les autres aliments. Certaines études[3] ont démontré également qu’un faible apport en vitamine K réduirait la densité osseuse et privilégierait donc les risques de fractures. Il serait donc conseillé de se supplémenter grâce à des compléments alimentaires et découvrir les bienfaits de la vitamine D3K2.

 

Vous savez donc à présent que la douleur n’est pas un symptôme direct de l’ostéoporose, mais survient à la suite de fractures osseuses, fréquentes chez les personnes âgées. Pour prévenir l’affaiblissement des os, il faut miser sur des activités physiques régulières et un apport suffisant en calcium, en vitamines D et K, en magnésium et en zinc. 

Osteocare

[1] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16694292/

[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/13293535/

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2683650/

Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/