COVER_ARTICLE_BLOG_SANTE_PLANTE_DETOX_PHYTEQUILIBRE

Pour remettre à zéro votre organisme et stimuler les fonctions de filtration du foie, des reins et des intestins, certaines plantes peuvent devenir de précieuses alliées. Les associer à une alimentation équilibrée où les fruits et légumes sont à l’honneur vous permettra de retrouver votre énergie plus rapidement. En effet, ces plantes ont la capacité d’agir de façon ciblée sur nos différents émonctoires et de les aider à éliminer les toxines. Quelles sont ces plantes et comment profiter au mieux de leurs vertus détoxifiantes et drainantes ? En voici quelques-unes dont les propriétés sont reconnues, pour vous aider à mieux comprendre quelles plantes détox utiliser.

Utiliser une combinaison de plantes pour détoxifier et drainer en même temps

Purifier l’organisme des toxines qui ralentissent son fonctionnement ne peut se faire qu’en combinant l’action de plusieurs plantes. Chaque organe émonctoire a un fonctionnement et un rôle bien déterminé. Le plus efficace est d’utiliser une combinaison de différentes plantes dont les principes actifs vont en même temps débarrasser le foie de ses toxines, drainer les reins et rendre plus la digestion plus confortable.

 

Le chardon-Marie, la plante qui régénère le foie

Utilisée dès l’Antiquité et au Moyen-Âge, cette plante est l’une des plantes les plus connues pour soulager les troubles digestifs et améliorer le fonctionnement du foie. Elle renferme trois substances la silychristine, la silybine et la silydianine dont la combinaison forme un complexe hépatoprotecteur appelé la silymarine (1). Celle-ci va :

  • favoriser l’élimination des toxines en augmentant les concentrations de glutathion ;
  • protéger le foie des dommages causés par les toxines naturelles ;
  • faciliter le métabolisme cellulaire ;
  • stimuler la vésicule biliaire.

Le desmodium, l’autre protecteur du foie

Plante liane, poussant en région tropicale et subtropicale, le desmodium adscendens est utilisé dans les médecines traditionnelles d’Afrique pour ses propriétés hépaprotectrices (2). Les saponosides contenus dans les parties aériennes de la plante permettent la destruction et l’évacuation des toxines et font disparaître les difficultés de digestion.

Le pissenlit, l’ami du foie et des reins

Aussi appelé dent-de-lion pour la forme de ses feuilles, le nom du pissenlit évoque les effets diurétiques de leur consommation. Son action sur les systèmes digestif et hépatobiliaire est reconnue dans de nombreuses pharmacopées officielles en Europe. Ces feuilles et sa racine contiennent de plusieurs minéraux parmi lesquels le potassium et des vitamines en grande quantité. Il lutte contre les troubles digestifs et stimule la production d’enzymes au niveau du foie et des reins.

ARTICLE_BLOG_SANTE_PLANTE_DETOX_PHYTEQUILIBRE

Le curcuma, l’épice protectrice du foie, des intestins et anti-inflammatoire de l’organisme

L’une des propriétés de cette épice est de stimuler la digestion en augmentant la sécrétion biliaire. Elle possède également des propriétés antimicrobiennes et stimule le système immunitaire. Mais elle jouera aussi un rôle important pour aider les intestins dans leur rôle d’évacuation des déchets de l’organisme. En effet, la muqueuse intestinale doit filtrer les substances toxiques et laisser passer celles qui sont bénéfiques. Si elle n’est pas efficace dans cette fonction, ces substances toxiques vont alors transiter dans le sang. Prendre soin de renforcer ou de réparer cette perméabilité permet de limiter l’effet des toxines. C’est en agissant sur la flore intestinale que les probiotiques peuvent renforcer la perméabilité intestinale, mais la curcumine va également pouvoir jouer un rôle protecteur (3).

 article blog santé_détoxe par les plantes_phyt-equilibre

Les autres plantes hépatoprotectrices et cholérétiques

Au quotidien, les substances toxiques sont transportées par environ un litre de bile pour être évacuées. Pour que leur transport se passe dans les meilleures conditions, il faut que la vésicule biliaire fonctionne parfaitement, sinon les toxines restent plus longtemps dans le corps. La bile agit aussi sur les ondes de contraction de l’intestin.

Le romarin, le radis noir et l’artichaut ont également leur place dans cette sélection pour leur qualité cholérétique (elle favorise la sécrétion biliaire). Ils améliorent ainsi votre confort digestif.

Le romarin

Son principe actif, la choline, agit comme régulateur des lipides au niveau du foie ce qui facilite la digestion et améliore la circulation sanguine. Stimulante et détoxifiante, cette plante aromatique est aussi antibactérienne et antimycosique.

Le radis noir

Ces composés soufrés aux propriétés antibactériennes et protectrices en font aussi un excellent détoxifiant pour la vésicule biliaire.

L’artichaut

La cynarine qu’il contient facilite également la digestion.

 ARTICLE_BLOG_SANTE_PLANTE_DETOX_PHYTEQUILIBRE

Cette sélection de plantes à connaître pour détoxifier votre corps peut se consommer facilement sous forme de tisanes ou de gélules. Les gélules vous permettent un dosage plus précis. Pour l’un comme pour l’autre, boire au moins 1,5 litre d’eau par jour est indispensable pour aider votre organisme à évacuer les toxines.

Pour trouver la synergie de plantes qui vous donnera le résultat le mieux adapté à vos besoins, profitez des recommandations d’un professionnel en nutrithérapie et micronutrition. Accompagnez ce cocktail de plantes d’une activité physique renforcée et d’une alimentation hypotoxique et vous avez tous les atouts en main pour retrouver votre tonus.

Cocktail_drainage_visu_article_PLANTE_DETOX_PHYTEQUILIBRE

(1)https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30015401
(2)https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26401376
(3)https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26528921


Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/