Vous êtes nombreux à vous demander si vous pouvez prendre de la vitamine C le soir, si celle-ci ne vous rendra pas insomniaque. Spoiler alert : c’est faux. Vous pouvez manger des oranges avant d’aller vous coucher, cela ne vous empêchera pas de dormir. Découvrez comment fonctionnent vraiment les vitamines.

Vitamine C et sommeil

La vitamine C empêche de dormir : d’où vient le mythe ?

Combien de fois n’a-t-on pas entendu ce genre de phrases : « ne bois pas de jus d’orange avant de te coucher, tu ne vas pas dormir », « prends ta vitamine C le matin, pas le soir » et j’en passe ? Il doit bien y avoir une raison à ces idées reçue, pour qu’elles soient si fortement ancrées dans les mœurs d’aujourd’hui. Explication il y a bien et elle remonte à plusieurs dizaines d’années.

En 1934, le laboratoire pharmaceutique suisse Roche met sur le marché le tout premier complément alimentaire riche en vitamine C. Toujours dans le but de se protéger et de protéger les consommateurs, une liste d’effets indésirables est inscrite au dos de la boîte. Parmi ceux-ci, une mise en garde en particulier retient aujourd’hui notre attention : « Il est préférable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée à cause de son effet légèrement stimulant ». Si à l’époque, les connaissances sur le sujet étaient limitées, aucune étude ne permet aujourd’hui d’affirmer que la vitamine C empêche de dormir. Et pourtant les laboratoires continuent d’imprimer cette phrase sur les notices des compléments alimentaires en vitamine C, sans aucune remise en cause.

Comment fonctionne la vitamine sur notre corps ?

Presque tous les mammifères synthétisent la vitamine C directement depuis le foie ou les reins, mais ce n’est pas le cas des êtres humains, à cause d’une mutation génétique vieille de plusieurs millions d’années. Ainsi, nous ne sommes plus capables de transformer le glucose en acide ascorbique, c’est-à-dire en vitamine C. Pas le choix, donc, il faut la trouver ailleurs : dans notre alimentation.

La vitamine C est un cofacteur enzymatique qui participe à la synthèse des globules rouges et du collagène et maintient donc notre système immunitaire en bon état. Entre autres, elle favorise la synthèse de la dopamine, un neurotransmetteur capital pour la circulation de l’influx nerveux. Certes, le rôle de la dopamine intervient dans notre état d’éveil et de conscience, mais cela ne veut pas dire qu’elle nous tient éveillé à tout moment. En réalité, elle équilibre les apports reçus tout au long de la journée pour qu’ils agissent au bon moment. Ainsi donc, elle n’intervient pas dans le cycle du sommeil de façon défavorable, que ce soit lors de l’endormissement ou du sommeil profond.

Une étude de 1975[1] a démontré qu’il n’y avait aucun effet de la vitamine C sur le sommeil. 18 adolescents volontaires de sexe masculin et en bonne santé ont pris 4g de vitamine C et l’électroencéphalogramme n’a montré aucune perturbation du sommeil, ni aucune anomalie au moment du réveil.

Les effets de la vitamine C

Il ne faut pas confondre « combattre la fatigue » et « empêcher de dormir ». Car c’est bien là toute la subtilité des effets de la vitamine C. Même à forte dose, elle ne perturbera pas votre sommeil, sauf si vous êtes très sensible à la dopamine. Par contre, la vitamine C redonne un coup de fouet à long terme, surtout lorsque le système immunitaire est affaibli, l’hiver par exemple.

Comme nous vous l’expliquions un peu plus tôt, l’acide ascorbique facilite la synthèse de la dopamine. Ce neurotransmetteur permet de communiquer avec le système nerveux et agit directement sur les états d’éveil et de vigilance. Cependant, la vitamine C a de nombreux autres bienfaits, dont voici une liste non exhaustive inspirée du site de l’ANSES :

  • Renforce les défenses immunitaires grâce à son action dans les fonctions cellulaires ;
  • Réduit les risques d’infections virales et bactériennes grâce à sa protection des muqueuses ;
  • Facilite l’assimilation du fer ;
  • Protège la paroi des vaisseaux sanguins ;
  • Possède des propriétés antioxydantes[2] et cicatrisantes, en isolant les radicaux libres.

En France, Il est recommandé de consommer environ 110mg de vitamine C par jour pour un adulte, homme ou femme. L’ANC de vitamine C (apport nutritionnel conseillé) peut bien-sûr croître en cas de pathologies comme les infections, les fractures osseuses ou les cancers, mais aussi selon l’hygiène de vie de chaque individu (activité sportive, alcoolisme, tabagisme…). C’est pourquoi, il est conseillé de consommer régulièrement des fruits et légumes, car ce sont les aliments les plus riches en vitamine C.

Les aliments qui contiennent de la vitamine C

Une autre idée reçue concernant les vitamines : ce seraient les oranges qui en contiennent le plus. Au risque de vous surprendre, c’est une nouvelle intox. Certes, les agrumes sont une source très riche de vitamine C, mais certains légumes le sont parfois plus. À votre avis, quel est le fruit qui contient le plus de vitamine C ? La réponse : la goyave, avec 243mg de vitamine C pour 100g de fruit. Quant aux légumes, le grand gagnant de la teneur en vitamine C est le poivron rouge, avec 184mg.

Voici une liste d’aliments riches en vitamine C :

  1. L’acérola
  2. La goyave
  3. Le cassis
  4. Le persil
  5. Le poivron rouge
  6. Le piment
  7. Le chou de Bruxelles
  8. Le kiwi

Ces aliments vous ont-ils déjà empêché de dormir ? Imaginez-vous ne plus manger de poivron le soir ? Cela démontre bien qu’elle n’est pas la cause de troubles du sommeil.

Intox n°3 : la vitamine C naturelle serait meilleure que la vitamine C de synthèse ? La vitamine C n’existe que sous une seule forme chimique, donc quel que soit l’aliment ou le supplément que vous ingérez, c’est bien la même molécule dans tous les cas. Fruit ou comprimés, la vitamine C contenue est assimilée de la même manière. D’ailleurs, la teneur en vitamine C dans la l’alimentation diminue avec le temps. C’est pourquoi il est recommandé de consommer ses fruits et légumes le plus tôt possible après la récolte et de les cuire le moins possible. Vous pouvez donc prendre sans risque une supplémentation en vitamine C, par exemple avec notre produit Super C Acérola de Lépivits, qui renforce les défenses immunitaires.

 

 

À moins, donc, d’être particulièrement sensible aux effets de la dopamine, il n’y aucun risque d’insomnie en consommant de la vitamine C avant de dormir. Vous pouvez dès à présent consulter les effets de la vitamine C contre le covid dans notre article Coronavirus : les micronutriments efficaces.

[1] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/1099176/

[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11198264/

Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/