Le café comme stimulant naturel, fausse bonne idée ?

Le café du matin, pendant la pause ou avec les amis en terrasse, c’est sacré. Vous connaissez ses effets secondaires, mais honnêtement, vous n’êtes pas sûr·e de pouvoir vous passer de son goût et encore moins de son effet stimulant. Alors quelle alternative au café quand on veut rester en forme ? Remplacer le café et maintenir son énergie, c’est possible avec nos 5 astuces.

Pourquoi le café est énergisant ?

Le corps secrète régulièrement de l’adénosine, qui, normalement, se place sur les récepteurs à adénosine, ralentissant ainsi notre activité nerveuse. Nous ressentons alors un état de somnolence, particulièrement le soir. Lorsque nous buvons une tasse de café, la molécule de caféine vient se fixer sur ces récepteurs, qui ne lui sont pourtant pas consacrés, empêchant ainsi l’action de l’adénosine et entraînant une activité neuronale anormale. 

En particulier, l’influx nerveux va réveiller la production de deux hormones :

  • La noradrénaline, une hormone de survie proche de l’adrénaline qui augmente temporairement le niveau de vigilance et de concentration et aide à l’apprentissage ;
  • La dopamine, l’hormone du plaisir qui donne un effet fugace de satisfaction, de bonne humeur et de récompense au cerveau.

Ceci explique pourquoi les buveurs de café ne peuvent s’en passer : ils recherchent justement un regain d’énergie et des performances mentales accrues. Cependant, non seulement ces bienfaits sont temporaires, mais, en outre, ils ne sont pas sans effets indésirables, ce que vous allez découvrir sans plus tarder.

Attention au crash de caféine

Une fois que le pic d’adrénaline est passé, les effets euphorisants s’estompent et ne restent alors qu’une fatigue[1] soudaine, une baisse de morale et de concentration. C’est ce qu’on appelle le crash de caféine. Pour 20 à 30 minutes de stimulation, il faut compter trois à quatre heures de sous-régime. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en prenant la place de l’adénosine, la caféine repousse la fatigue, qui survient à retardement. Une petite tasse d’expresso peut suffire et on ne peut tout simplement pas boire café sur café pour éviter le sommeil indéfiniment.

Est-ce que le café est dangereux pour la santé ?

La réponse est : tout dépend.

À consommation modérée, le café, tout comme le thé, n’a rien de mauvais pour la santé, il est même bénéfique par certains aspects. Cependant, les effets du café tendent à cacher les véritables besoins du corps, comme la faim, la soif, la douleur ou la fatigue. Il est d’autant plus néfaste dans des cas tels que les troubles cardiaques, les problèmes gastriques, l’hypertension artérielle et la grossesse.

Les effets secondaires du café

Nous vous l’expliquions un peu plus tôt, si la caféine est reconnue pour ses bienfaits, n’oubliez pas qu’il existe également des effets antinutritionnels du café.

  • Brûlures d’estomac et nausées : avoir mal au ventre après le café est assez courant. C’est parce que la caféine stimule les cellules de l'estomac, qui libèrent alors encore plus d'acide chlorhydrique, le principal composant du suc gastrique. Pas de soucis si la nourriture ingérée le dilue, mais en cas de prise à jeun, l’acidité va irriter la muqueuse gastrique et provoquer reflux gastriques, brûlure de l’œsophage et même gastrite[2] ;
  • Troubles du transit intestinal et diarrhées : trop de caféine rend l’intestin dépendant et le pousse à stimuler son péristaltisme en permanence. Si le café fait aller aux toilettes, il risque également de provoquer des diarrhées ;
  • Insomnies : des études[3] ont démontré que, jusqu’à 6h avant le sommeil, la prise de café impactait la qualité de sommeil, à cause du dérèglement de la mélatonine et du cortisol ;
  • Nervosité : cela se traduit parfois par des tremblements, surtout au niveau des mains ;
  • Anxiété, voire dépression ;
  • Maux de tête ou migraines ;
  • Irritabilité ;
  • Dépendance : la surconsommation de caféine altère la composition chimique du cerveau, qui s’apparente alors à une dépendance.

5 alternatives au café sans effet secondaire

Le ginseng pour son effet stimulant

Le ginseng est une plante asiatique particulièrement efficace pour se réveiller et stimuler le corps et la concentration. Elle est idéale en tisane et ne vous fera pas dormir, contrairement aux idées reçues sur cette boisson chaude.

À lire aussi : quelles plantes pour mieux dormir ?

La vitamine C pour ses antioxydants

L’automne est bien installé, les jours sont plus courts, mais le rythme de vie s’accélère après les vacances. On a envie d’un café bien mérité. Mais saviez-vous que la vitamine C a le même effet énergisant sur l’organisme que le café, avec bien moins d’inconvénients ? La vitamine C participe à la conversion de la dopamine en noradrénaline. Ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires tiennent le corps tonifié pour toute la journée. Découvrez également notre article Bientôt l’automne, dîtes bonjour à la vitamine C.

La tyrosine pour son effet précurseur

Cet acide aminé, qu’on trouve dans la composition des protéines de l’organisme, participe à la synthèse de la dopamine et de la noradrénaline, les catécholamines qui transmettent l’influx nerveux dont nous vous parlions au début de cet article. Avec le ginseng et la vitamine C, la tyrosine est contenue dans Fortisine, le complément alimentaire de Lepivits qui vous aide à stimuler votre système nerveux.

Le café de lupin pour son goût

Contrairement à l’herbe de blé, le café lupin a le même arôme que le café classique. Fabriqué à partir de lupin doux, une légumineuse, il est composé de vitamines végétales, protéines et oligo-éléments, mais totalement gluten-free.

Le moringa pour ses propriétés thérapeutiques

Originaire d’Inde, le moringa est un petit arbre tropical connu pour ses propriétés nutritionnelles, largement utilisées dans les programmes contre la malnutrition. Lorsqu’elles sont séchées et infusées, ses feuilles aux propriétés anti-fatigue et antiâge rendent à l’organisme énergie, réconfort, forces musculaires et immunitaires, bien qu’elles ne contiennent pourtant pas de caféine.

Bonus : la caféine sans effet secondaire

Le thé contient une sorte de caféine appelée théine, qui se libère plus lentement et progressivement dans l’organisme, la rendant moins toxique. En effet, elle n’est pas complètement absorbée par nos muqueuses, n’agissant que dans les intestins. Ainsi, le thé permet de stimuler le corps et le cerveau sans surexciter le système nerveux.

  • Le thé matcha est une poudre de thé vert qui contient de la caféine, mais en moindre quantité. Riche en L-théanine, le thé matcha accroît la vivacité du cerveau et réduit le stress ;
  • La guarana est très proche du café en termes d’effet énergisant, mais bien mieux tolérée par le système digestif ;
  • Le maté, ou yerba maté, est également une sorte de thé particulière. Originaire d’Argentine, cette boisson énergisante naturelle est riche en polyphénols et en antioxydants, qui en fait un diurétique et un stimulant efficace, parfaite alternative au café, sans effet néfastes.

 

 

La caféine est souvent notre premier choix pour commencer la journée en faisant le plein d’énergie. Mais souvenez-vous des effets secondaires : problèmes de digestion, nervosité, insomnies… Avec nos alternatives naturelles au café, vous serez tout autant stimulés, en meilleure santé et satisfaits du goût. Découvrez également nos astuces pour une bonne détox.

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3805807/

[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/10499460/

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3805807/

Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/