Zinc & Peau - Nos solutions pour votre acné

Photo - Freepik

L’acné est en train de gâcher votre vie ? Vous avez tout essayé pour vous débarrasser de vos boutons et points noirs, mais rien n’y a fait ? Il est reconnu que l’acné hormonal a un impact direct sur la santé psychologique. Aujourd’hui, nous vous expliquons comment soigner l’acné par le zinc. Ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes sont peut-être la réponse à vos prières. Découvrez sans plus attendre comment utiliser le zinc contre l’acné.

Pourquoi a-t-on de l’acné ?

Probablement le motif le plus fréquent pour un rendez-vous chez le dermatologue, l’acné est un fléau dont il est parfois difficile de se débarrasser. Contrairement aux idées reçues, les adolescent·e·s ne sont pas les seul·e·s à en souffrir. Beaucoup de personnes révèlent une poussée d’acné à l’âge adulte. Et pour cause, c’est une maladie inflammatoire du follicule pilo-sébacé[1]. Avez-vous déjà remarqué qu’à la base d’un poil arraché avec sa racine, on note la présence d’une texture blanche ? C’est la glande sébacée, qui sécrète ce qu’on appelle du sébum. On parle d’acné lorsque le sébum est trop épais, bouchant ainsi la glande sébacée. Il y a alors un déséquilibre de la flore cutanée, qui a pour conséquence l’apparence de boutons, points noirs et autres comédons.

L’acné chez les adultes

Les adultes ne représentent pas moins d’un quart de la population souffrant d’acné, dont 61% sont des femmes. Ceci s’explique par le fait que les femmes qui consultent un dermatologue pour des problèmes de peau sont souvent des femmes actives, stressée par leur travail, leur vie de famille ou la gestion des deux à la fois. En effet, le stress a tendance à activer la production d’hormones (cortisol et androgène), responsables de l’apparition de l’acné.

Qu’est-ce qui provoque l’acné chez l’adulte ? Outre le stress qui est le facteur le plus important, les autres origines sont la pollution, la mauvaise alimentation, trop riche en mauvaises graisses et en sucre, ou la prise de médicaments, notamment la cortisone.

Est-ce qu’on a plus de probabilités de faire de l’acné adulte lorsqu’on en souffrait à l’adolescence ? Pas forcément. En tout cas, l’acné à l’âge adulte n’est pas héréditaire, contrairement à l’acné de l’adolescence[2].

L’acné chez les adolescents

Cette maladie de peau touche près de 90% des adolescent·e·s, en majorité des garçons. Elle commence en général autour de 10 ou 11 ans et peut durer plusieurs années. C’est d’ailleurs vers l’âge de 16 ans que les crises acnéiques sont les plus sévères. Durant cet phase prépubère, les hormones (stéroïdiennes notamment) se développent et stimulent les glandes sébacées. Comme nous l’expliquions plus tôt, le sébum sécrété crée des bouchons, à l’origine des points noirs et des points blancs.

Le cas des femmes enceintes

Chez les adultes, on parle plus souvent d’acné hormonal, car l’apparition de boutons est due aux fluctuations hormonales. C’est notamment ce qui arrive en cas de changement de contraception. La grossesse est un cas particulier, car son effet sur les hormones est totalement aléatoire, d’une femme enceinte à une autre, bien que statistiquement, elle ait tendance à améliorer l’état de la peau et des cheveux.

À lire aussi : comment remédier à la chute de cheveux post-partum.

Les formes d’acné

Il existe plusieurs formes d’acné et toutes ne se soignent pas forcément de la même façon, selon la gravité. Le zinc est un traitement contre l’acné efficace, mais vous trouverez un peu plus bas d’autres solutions naturelles pour éviter les boutons. En attendant, voici les différents types d’acné et leurs manifestations :

  • L’acné rétentionnelle est celle qu’on connait le plus :  ce sont les petits comédons (points noirs et points blancs) qui apparaissent un peu partout sur le visage et dans le dos notamment ;
  • L’acné inflammatoire se traduit par de gros boutons rouges enflammés, appelés papules. Elle est due à l’inflammation des couches inférieures de l’épiderme par la bactérie P-Acnes[3];
  • L’acné mixte est un parfait mélange entre les deux premiers types. C’est la forme la plus courant chez les adolescent·e·s ;
  • L’acné conglobata est plus sévère, car la peau se recouvre de pustules, nodules et kystes, en plus des comédons ;
  • L’acné fulminante est plus rare et se manifeste par un affaiblissement musculaire général, accompagné de fièvre et de boutons très inflammés.

Est-ce que le zinc enlève les boutons ?

Les bienfaits du zinc

Le zinc est un oligo-élément essentiel à notre organisme. Il participe notamment à la synthèse du collagène et de la kératine, des protéines contenues dans nos cheveux, les rendant ainsi souple et brillants, surtout associé à la vitamine B6.

À découvrir également : notre formule cheveux.

En outre, il joue un rôle déterminant dans un grand nombre de nos réactions enzymatiques : la force de notre immunité, la réparation des tissus, la perméabilité intestinale, le métabolisme de l’insuline et des nutriments énergétiques…

Pourquoi prendre du zinc contre l'acné ?

Les effets du zinc sur la peau sont nombreux[4]. C’est notamment grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes qu’il permet de lutter efficacement contre l’acné, mais également d’autres problèmes de peau, comme la dermatite, l’eczéma de contact ou le psoriasis.

Chez l’adolescent, il est essentiel à la croissance par son action sur la formation des os et cartilages au moment de la puberté. Il neutralise les radicaux libres responsables du stress oxydatif des cellules, ralentissant ainsi à la fois le vieillissement cutané et oculaire. C’est pour cela que le zinc agit sur l’acné inflammatoire.

Comment appliquer le zinc contre l’acné ?

Le zinc existe sous de nombreuses formes et permet de réduire le nombre de comédons, papules et pustules de manière significative lorsqu’on l’applique en crème ou qu’on le prend en complément alimentaire.

Votre médecin peut vous prescrire une cure de zinc pour la peau et celle-ci sera prise en charge, mais sachez que le zinc est disponible en pharmacie sous forme de sels (acetate, sulfate, oxyde…). Cependant, toutes ne sont pas efficaces de la même manière. Certaines, comme le gluconate, ont tendance à s’accompagner d’effets secondaires, tels que nausées et vomissements. Aujourd’hui, il existe des gélules de zinc liposomé, c’est-à-dire enrobé d’un acide gras qui lui permet de traverser la barrière gastrique sans modification ni dommages sur les intestins, ou des sels de zinc ayant une bonne tolérance digestive comme le picolinate de zinc ou le citrate de zinc.

Une cure de zinc dure environ 2 mois pour être efficace. La dose recommandée est de 15mg à 23mg par jour, mais il ne faut pas en abuser, car à plus forte dose la toxicité du minéral peut provoquer des troubles digestifs et réduire le taux de bon cholestérol. Associé à des cofacteurs comme la cystéine ou la vitamine B6 active, le zinc est encore plus efficace. C’est notamment le cas chez Lepivits, où notre produit Zinc Forte associe zinc, vitamine B6 et cystéine pour corriger une carence en zinc ou lutter contre l’acné. Vous pouvez faire une cure de zinc contre l’acné de manière ponctuelle, par exemple avant l’hiver, ou bien de façon permanente, c’est-à-dire tous les ans et tous les jours à faible dose, afin de stimuler le système immunitaire.

Routine naturelle pour soigner l’acné

Prendre soin de sa peau

Le secret pour une peau saine et lisse est de la nettoyer tous les matins et tous les soirs avec une eau micellaire ou un gel purifiant pour les peaux acnéiques. Ces produits, à choisir le plus naturels possibles, vont réguler la sécrétion de sébum et nourrir la peau. Il est essentiel que les soins utilisés soient doux et non agressifs pour ne pas abîmer encore plus le derme avec des microlésions, où iront se nicher les bactéries. Les laits hydratants sont à choisir fluides, et non pas gras, pour ne pas surcharger la peu en graisses.

Conseil : protégez votre peau d’une trop grande exposition au soleil. S’il donne l’impression d’améliorer son état, ce n’est pourtant que passager car les rayons UV assèchent et épaississent votre peau, laissant parfois des marques et cicatrices sur la pigmentation.

À lire aussi : hydrater sa peau au naturel.

Prendre soin de son alimentation

Vous l’avez sûrement déjà trop entendu à votre goût, mais c’est pourtant essentiel. Une alimentation saine est à la base de la bonne santé de votre peau et de tout votre organisme. Un régime alimentaire équilibré, riche en fruits et légumes et pauvre en mauvaises graisses et en gluten, permettra à votre peau de respirer et régulera l’activité des hormones.

Au contraire, les sucres raffinés, les graisses saturées, le lait de vache et l’alcool sont très mauvais, car ils provoquent des inflammations, même invisibles au premier abord. Alors on pose les chips et on va croquer dans une pomme, à la place.

Appliquer des huiles essentielles

Les plantes sont un moyen naturel très efficace pour soigner l’acné, notamment sous forme d’huile essentielle, qui permet de nourrir la peau par la même occasion. Découvrez nos quatre conseils d’huiles essentielles pour apaiser l’acné :

  • L’huile essentielle de lavande : la lavande possède des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, tout comme le zinc, qui permettent surtout d’apaiser les brûlures des boutons rouges et de cicatriser plus rapidement ;
  • L’huile essentielle de Tea-Tree : ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et anti-infectieuses assèchent les boutons et évitent la prolifération des bactéries ;
  • L’huile essentielle de Manuka : elle possède un pouvoir antibactérien très puissant, notamment utilisé en cas d’acné sévère ;
  • L’huile essentielle de Palmarosa : purifiante et astringente, elle nettoie les cratères en profondeur pour dégonfler les boutons rapidement.

 

Si vous aussi, vous êtes à la limite du désespoir pour vous débarrasser de votre acné, n’attendez plus et essayez la cure de zinc. Nous vous invitons également à tester le bêta-carotène et la levure de bière pour retrouver une peau normale.

Bêta-carotène - LEPIVITS - Soin de votre peau

[1] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/21880356/

[2] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24719062/

[3] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30613388/

[4] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29193602/

Produit ajouté à la liste d'envies
Produit ajouté au comparatif.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/